Mes émotions ?  c’est confus!

Je ne sais plus où j'en suis, c’est le bordel dans ma tête!

Vous ne savez pas bien ce que vous ressentez? Vous avez peut-être saturé et les informations du cœur sont brouillées... Si nous avons été choqué, que nous avons trop souffert, par mécanisme de protection notre mental a pu bloquer l’accès à nos émotions, à nos envies ; à nous-mêmes en quelques sortes. C'est d'autant plus le cas s’il on a subit des chocs émotionnels avant l’âge de sept ans car le mental n'était pas encore apte à réguler la surcharge émotionnelle. Nous avons pu aussi réprimer nos émotions si elles dérangeaient ou étaient mal jugées pour ne pas décevoir nos proches et rester aimés.

 

Le mental et nous

flou émotionnel

Comme tout un chacun, nous avons construit notre monde à travers ce que nous pensions, autrement dit, sous la direction de notre mental. Nos pensées, notre vision du monde, sont le résultat d’une adaptation à notre environnement et devraient donc évoluer avec lui mais il se trouve que mental nous rappelle toujours à notre passé! Oui, car en fait, c’est son job de nous préserver des éventuels danger à venir, pas que nous soyons détendus et heureux! Alors, dès qu’il y a répétition, il se manifeste ainsi ; stress, blocage, fuite, colère, etc, en disant : »Hop-hop-hop, recommence pas ça, il y a danger! » -« Merci pour l’intention cher mental, mais bon, ce n’est plus d’actualité ». Si nous pouvions retirer son emprise sur nous, nous n’aurions plus peur et retrouverions de la joie et de l’enthousiasme! C’est en cela qu’il faut revenir au corps, pour reprendre la voie de NOTRE vie ou la vie de notre voie, sur ce qui est juste et bon pour nous, car une seule chose ne nous trompe jamais, notre ressenti profond, et il est dans notre corps!
Voir : Notre maudit mental!


Les émotions nous parlent de nos difficultés

Elles demandent à être écoutées et ressenties pleinement sans jugement. A force de ne pas s’écouter, on peut réagir de manière excessive, car nos émotions non exprimées se sont accumulées. Ne pas s’occuper de nos émotions, c’est concocter une bombe à retardement!

Si nos insatisfactions sont niées depuis longtemps, il peut s’installer une morosité générale. Il y a une telle confusion, que nous recherchons des satisfactions compensatoires. A ce stade, nous sommes sujets aux addictions (internet, sexe, achats, alcool, sucreries, télé, etc.), à tout type de croyance excessive, à tout comportement excessif qui va continuer à nous décentrer de nous-même. Mais sans contact avec notre manque profond, rien ne peut nous combler et nous restons insatiables.

 

Tenir compte de nos émotions, c’est sérieux!

Savez-vous que le corps se charge tôt ou tard, de nous signifier que nous devons prendre en compte notre bagage émotionnel?! Elles existent, quoi qu’elles soient et d’où qu’elles viennent et il n’y a pas d’émotion qui ne soit pas légitime. Pour s’en libérer, on se doit de les recontacter . Il ne s’agit pas de déverser notre énorme sac sur les personnes que l’on pense responsables, mais de soit les laisser s’exprimer, soit choisir une thérapie* qui unit le corps physique et le corps émotionnel afin de retrouver l’équilibre et la santé.

 

Quelques exercices bénéfiques; voir : Comment se connecter au cœur

*Massage Biodynamique, Kinésiologie, Méthode T.I.P.I., Constellations Familiales, etc.

 


© Copyright lemondeplusbeau