Vous êtes bien sur Le Monde Plus Beau !

~ Comprendre & Rayonner ~

 Vous trouverez ici des clés pour vous comprendre, comprendre les autres, vous libérer et enfin voir le monde plus beau!

Le monde n’est pas beau en soi, il est beau pour l’œil qui le regarde ainsi. Celui qui voit tout en rose est aussi borgne que celui qui voit tout en noir! Rose et noir sont les faces d’une même pièce. La bonne couleur est celle que nous choisissons de voir après avoir intégré pleinement nos parties jugées trop sombres.

L’inconscient et le conscient ainsi réunifiés, nous nous sentons équilibrés, entiers. Nous devenons capable de reconnaître la partie lumineuse de nous-même et par effet miroir, celle du monde. Nous sommes alors en pleine possession de notre pouvoir, il ne manque plus qu’à créer la vie telle que nous sommes.

  • Une rubrique S’éclairer Soi-même’ pour décoder les choses essentielles et vaincre l’obscurité

  • Une rubrique Outils de Bien-être’ qui rassemblent les meilleurs outils pour se libérer rapidement de nos blocages et souffrances et ne pas se disperser.

  • Une rubrique les illustrés' parce qu'en image, c'est sympa et puisrire est l’arme la plus… drôle dans la vie!

  • Des lectures et vidéos incontournables, pour ceux qui n’aiment pas forcément lire mais qui veulent avancer au plus vite, et puis d’autres choses…

Je vous souhaite bienvenue sur Le M.+B!

Lia Septembre.

Articles récents :

S’en sortir pour de bon

le monde plus beau, s'en sortir pour de bon

Les tempêtes de votre vie vous paraissent cycliques? Sans fin? Vous êtes découragé(e) et cherchez où est la lumière? S’en sortir pour de bon, c’est accéder à un sentiment profond et durable d’être bien avec soi-même ; être heureux.

C’est fou le nombre de choses que l’on peut faire pour ne pas s’occuper de nos blessures intérieures…


L'art de demander pardon

  • Les « mots magiques » ne le seront pas si la sincérité manque, alors pour demander pardon, pas le choix, il faut être prêt soi-même. Oubliez tout de suite l'expression "je m'excuse"! Cela signifie que vous n'en avez rien à faire de l'autre car vous vous excusez vous-même. Le mieux est de demander à sa « victime » si elle veut bien nous pardonner ou nous excuser. « Excuse-moi » et « pardonne-moi » peuvent résonner comme un ordre, ce qui n’arrange pas les choses car tout est là justement ; on ne peut pas imposer à l’autre de nous pardonner.
  • On ne supplie pas l’autre de nous pardonner, car il risque de le dire pour nous faire plaisir et que ferions-nous d’un faux pardon? Nous ne serions pas plus avancés (d’ailleurs, qu’obtenons-nous avec des supplications?!)



© Copyright lemondeplusbeau